Les jeunes poussent autrement

Projet d’école alternative primaire.

Nathalie Clément

Il y a environ 25 ans, un diplôme d’école de commerce en poche, je commence ma carrière dans la communication.
A la naissance de mon premier enfant, je m’intéresse à la pédagogie auprès de l’enfant, à l’éducation positive et à la communication non-violente.
Par la suite, j’ai la chance de partir vivre 4 ans au Nigéria en suivant mon conjoint dans une opportunité de carrière.
En 2004, je donne naissance à mon deuxième enfant et mon cheminement m’amène à travailler dans l’enseignement.
J’ai ainsi obtenu un premier poste dans une école primaire nigériane à Port Harcourt, puis suivant mon mari lors d’une autre mutation dans l’ouest du Nigeria, je suis recrutée au lycée international de Lagos en tant qu’enseignante en maternelle.
Ces expériences sont très riches et je bénéficie notamment d’une formation spécifique aux enseignements en maternelle au Burkina Faso.
En 2006, nous adoptons notre 3ème enfant, une petite fille que nous appelons Lili-May. Ce nouveau cadeau de la vie m’amène naturellement après notre retour en France, à me former sur le développement de l’enfant. C’est ainsi que j’entame une reconversion professionnelle dans l’enseignement et suis la formation de professeur des écoles à Cergy.
En 2008, je réussis le concours de l’Education Nationale et je me vois confier une classe de CP. Bien que débutante, je suis enthousiaste et mon enseignement dans ce niveau est très gratifiant. En-effet, les progrès des enfants sont gigantesques, ma relation avec les parents est très bonne, je reçois la plus belle des récompenses.
Je continue ainsi mon métier d’enseignante en France durant plusieurs années.
En 2015, je suis maman une nouvelle fois, et décide d’être encore plus actrice dans ma grossesse et mets en place avec mon mari un projet de naissance dans le respect de mon corps et de notre enfant.
En 2017, je suis une nouvelle fois mon mari, et nous partons cette fois-ci à Boston. J’obtiens un contrat de détachement et travaille à l’école internationale de Boston. Là-bas, je fais l’expérience du positivisme, de la richesse du bilinguisme, du travail en équipe, du partage, de la pédagogie de projets, du bénéfice des petits effectifs et de la classe multi-niveaux.
Je suis aujourd’hui riche de toutes ces expériences qui font de mon métier une passion, une vocation. C’est dans ce contexte que je souhaite mettre à la disposition des enfants et de leurs parents, toute cette richesse en créant mon école, pour y transmettre mes valeurs, mon expérience et mon enthousiasme. Cette école sera à multi-pédagogies pour s’adapter à chacun, elle sera éco-responsable pour former les citoyens de demain, et sera ouverte aux parents pour les accompagner dans leur parentalité.
Je rêve d’une école de la vie avec des enfants épanouis!
Catégories du blog